Share On Social:

Avez-vous déjà regardé dans la gueule de votre chien ou de votre chat?

La plupart des propriétaires d’animaux de compagnie ne le font jamais…

Pourtant, soulever les lèvres de votre animal de compagnie est le seul moyen d’évaluer sa santé bucco-dentaire.

Seuls les médecins vétérinaires ont la compétence pour évaluer avec précision la santé bucco-dentaire de votre animal. Le but de ce blogue n’est pas de vous apprendre à poser un diagnostic, mais de vous montrer comment évaluer la santé bucco-dentaire de votre animal le plus tôt possible afin de pouvoir consulter votre vétérinaire dès que nécessaire.

En cas de doute, consultez toujours votre vétérinaire.

Dans une bouche normale, les dents sont propres et blanches et les gencives s’attachent délicatement à la dent.

Il n’y a aucune rougeur ou matière brune attachée aux dents.

En absence de soins bucco-dentaires préventifs réguliers, le biofilm bactérien ou la plaque présente sur les dents de l’animal se minéralise en tartre. Le tartre est brunâtre et contaminé par des bactéries qui infiltreront l’espace sous la gencive.

Le tartre est irritant pour la gencive. Elle provoque une gingivite. C’est le premier stade d’une maladie parodontale ou d’une parodontite.

Le tartre bloque l’oxygène au niveau de la dent externe et modifie ainsi la nature des bactéries qui peuvent y vivre. Ce sont ces bactéries qui causent la mauvaise haleine ou halitose.

La mauvaise haleine est l’un des premiers signes de maladie parodontale notée par les propriétaires d’animaux de compagnie et s’aggrave constamment.

Plus de rougeur et de sensibilité sont notées.

Le tartre qui est brun et calcifié devient plus épais et peut être noté sur de nombreuses dents.

Les bactéries prolifèrent sous la gencive, créant de la destruction osseuse et des poches profondes autour des dents. Finalement, cette progression peut entraîner une perte de dents, des abcès et une maladie systémique.

À ce stade de la maladie, de nombreux animaux auront de la difficulté à mâcher des aliments durs et auront tendance à manger moins ou à avaler les aliments sans les mâcher. La perte de poids est courante.

Il arrive que lorsque la maladie est pire d’un côté, les animaux mâchent soudainement d’un côté, évitant ainsi la douleur présente de l’autre côté.

Mais le plus surprenant, c’est que de nombreux animaux de compagnie souffrant de maladies parodontales ne présenteront pas de signes majeurs d’inconfort ou de douleur. La science nous dit que la parodontite est douloureuse et porte atteinte au bien-être des animaux de compagnie. Mais les chats et les chiens cachent bien leur souffrance. C’est pourquoi il est important de soulever régulièrement les lèvres de votre animal pour évaluer sa santé bucco-dentaire. N’attendez pas les signes évidents de douleur.

Étant donné que près de 85 % des chats et des chiens de plus de trois ans souffrent de parodontite, il y a de fortes probabilités que votre animal de compagnie en soit affecté.

Si vous remarquez l’un des signes qui viennent d’être décrits, consultez votre vétérinaire dès que possible. Des soins dentaires professionnels sont nécessaires.

Si vous souhaitez prévenir les maladies parodontales, des soins bucco-dentaires préventifs réguliers (idéalement quotidiens) sont nécessaires.

Dans les prochains blogues, nous décrirons les différentes options de soins bucco-dentaires préventifs disponibles pour les propriétaires d’animaux de compagnie.

About The Doctors

Dr. Jean Gauvin

Dr. Gauvin received his Doctorate in Veterinary Medicine and Small Animal Dentistry Certificate from the University of Montreal and his Certificate in Fish Health Management from the University of Georgia. His passion for pets and veterinary medicine was transmitted to him by his grandfather, himself a veterinarian and pioneer of the profession in Canada…

Read Full Bio

Dr. Gordon Guay

Dr Guay received his Doctorate in Molecular Genetics from the University of Illinois at Chicago where he studied how bacteria confer resistance to sulfonamide antimicrobials. Dr. Guay did a Post-Doctoral Fellowship at Lerderle Laboratories where he conducted research to define the substrate specificity of tetracycline-based efflux pumps and how they confer resistance…

Read Full Bio

Share On Social: